Les vedettes d'intervention des sapeurs-pompiers de Paris

Au début des années 90 la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris souhaite renouveler ses moyens fluviaux de lutte contre les incendies. Elle a déjà une longue expérience de l'utilisation des bateaux-pompes puisque les premiers furent mis en service en 1937 à l'occasion de l'Exposition universelle.

Depuis les risques ont évolué : le trafic fluvial commercial s'est intensifié ainsi que celui de plaisance, l'activité touristique aussi avec par exemple l'exploitation des bateaux-mouches sur la Seine, ou encore l'habitat en péniche... Les pompiers de Paris ne vont donc pas s'orienter vers de puissants bateaux-pompes exclusifs, qui ont été nécessaires pour la défense de Paris pendant les raids aériens de la Seconde guerre mondiale, mais vers des vedettes rapides et polyvalentes de gabarit moyen (11 mètres de long) et armées par un équipage réduit constitué de trois hommes : un sous-officier, pilote et chef de bord, et un binôme d'intervention.

Ces deux unités, baptisées Ile-de-France et Ile-de-la-Cité, seront construites par le chantier girondin Arcoa Yachting. Mises en service en 1992 elles seront inaugurées au centre de secours fluvial de La-Monnaie, au pied du Pont-Neuf.

    Leurs missions :
  • feux de bateaux ou à proximité des rives et des quais,
  • alimentation d'engins terrestres d'incendie,
  • épuisement de bateaux (pompage suite à des voies d'eau),
  • obstruction des voies d'eau, bâchage de coques,
  • assistance aux bateaux en difficultés,
  • base d'intervention subaquatique,
  • secours aux personnes,
  • dépolllution.

L'Ile-de-la-Cité sera affectée au centre de secours de La-Monnaie et l'Ile-de-France à celui de Neuilly-sur-Marne en Seine-Saint-Denis, département défendu par la Brigade.

Caractéristiques générales

Dimensions

11 x 3.60 mètres

déplacement

9.15 tonnes en charge

Propulsion

2 moteurs diesel Volvo de 250 CV

2 hélices

Vitesse maximum

20 noeuds

Autonomie

8 heures à 16 noeuds

Equipements incendie

Pompe

1 pompe Sides de 2 000 litres/min (15 bar) ou 4000 litres/min (6 bar) animée par un moteur diesel VM

Canons et agrès

1 canon eau-mousse d'un débit de 2 000 litres/min

4 refoulements de 100 mm

1 dévidoir tournant (30 mètres de tuyaux de 22 mm de diamètre)

Groupe mousse

400 litres de liquide émulseur dans la cale sous timonerie

Equipement spécifique

1 plate-forme de plongée avc échelle perroquet